PLEYEL

ISC réalise une partie des études de l’aménagement du système d’échangeurs de Pleyel (A86) et de la Porte de Paris (A1) à Saint-Denis. L’ensemble du projet est découpé en deux marchés distincts, appelé TOARCCHE et BEA86i (mais qu’est-ce que ça veut dire ?? Réponse donnée à la fin de l’article)

Décroché en début d’année, le projet a pour but la fermeture définitive des bretelles d’accès à l’A1 au niveau de la Porte de Paris afin d’apaiser la circulation sur le boulevard Anatole France et tout ça … avant les JO 2024 évidemment.

La maitrise d’ouvrage est, comme vous l’avez déjà deviné, la Société de livraison des ouvrages olympiques et la DiRIF, le maitre d’œuvre est INGEROP.

Le rôle d’ISC ?

  • les études d’exécution du marché TOARCCHE
  • le contrôle externe du marché BEA86i

Le marché TOARCHE se compose :

  • 1 PSDN
  • 1 passerelle piétonne en BFUP
  • 2 murs de soutènement, un donnant accès au PSDN et l’autre à la passerelle

Le marché BEA86i se compose :

  • 1 viaduc mixte lancé en deux parties au-dessus des voies SNCF

On vous présente par la suite plus en détail les deux ouvrages phares du projet, à savoir le PSDN et la passerelle en BFUP dont vous aurez à coup sûr un REX dès la fin de l’étude.

PSDN – Pleyel

Le PSDN (Passage Supérieur en Dalle Nervurée) est un ouvrage précontraint, qui porte la brettelle de sortie de l’A86 extérieur au nord est parisien (zone Pleyel – 93). Il permet de prolonger le passage sous l’OA442 existant, puis le croisement, par-dessus, de la bretelle d’entrée.

Vue 3D du PSDN

En plan, la géométrie de la bretelle de sortie sur ouvrage est en courbe de rayon 500 m. Les axes d’appuis sont parallèles, alignés suivant une direction moyenne déterminée pour l’intégration des culées, devant le mur en terre armé existant pour C1, et compte tenu du passage de la bretelle d’entrée sous ouvrage pour C4.

La longueur de franchissement est de 80 m et l’ouvrage comporte trois travées 25 m – 30 m – 25 m, mesurés à l’axe. Le profil en long est en raccordement parabolique, puis en pente à 6%.

Le tablier est précontraint à l’aide de 17 câbles de type 12 T15S.

 

Le tablier repose sur deux appareils d’appui en élastomère fretté sur chaque ligne d’appuis, de dimension 400×500 ;7(12+4) sur culées et 700×800 ; 5(16+5) sur piles.

Les piles P2 et P3 ont un fût dédoublé en V avec un tirant en tête et elles sont fondés sur semelles superficielles ayant 1.50 m d’épaisseur.

Le tablier est réalisé sous cintre général. La réalisation de la culée C4 est prévu pour fin 2021.

La modélisation du PSDN a été réalisée sur le logiciel Sophistic :

Le tablier a été modélisée sous élément surfaciques, afin de prendre en compte le biais géométrique entre l’axe des appuis, et le tracée routier.

L’ouvrage est une très belle référence pour ISC en termes de matériau précontraint, et on pourra organiser des visites de ce bel OA près de chez nous !

Passerelle

Le tablier de la passerelle piétonne comporte une travée unique isostatique de 45m composée de voussoirs préfabriqués assemblés par précontrainte poste tension. Le profil en long est courbe de rayon 700m avec une pente maximale de 4%.

La passerelle se glisse en partie sous le PSDN. Elle sera mise en place sur cintre après réalisation du PSDN pour ne pas l’endommager en phase travaux.

Transversalement, la section du tablier en U délivre un passage de 3m de largeur entre deux poutres latérales de 1.75m de haut.

Les culées sont des chevêtres béton armé posé sur le sol en tête de remblais renforcé. La passerelle repose sur les culées par l’intermédiaire d’appareils d’appui en élastomère fretté.

Le tablier de la passerelle sera réalisé en BFUP (béton fibré ultra-hautes performances). Ce sera le premier ouvrage en BFUP réalisé par ISC et une belle référence pour BET pour la suite.

Actuellement, la NHP BFUP est réalisée et on commence la modélisation de la passerelle sur Sofistik.

TOARCCHE : terrassements, ouvrages d’art, rétablissements des communications, chaussées, hydraulique/assainissement et équipements

BEA86i : bretelle d’insertion à l’A86 intérieure